Atelier philo : le mensonge

Lundi 19/02/2018, les élèves du Club Paroles ont évoqué le mensonge…

DSCF1012

  • Les mensonges, c’est pas bien, parce qu’on dit des bêtises, des choses pas vraies et il peut y avoir des histoires avec. C’est nul, on n’aura plus d’amis.

  • Généralement, les personnes vont s’aperçevoir qu’on leur ment. Ils n’auront plus confiance en nous après.

  • C’est comme Pierre et le loup. Ils vont mentir, mentir… et le jour où ce sera vrai, on ne va plus les croire.

  • Des fois, le mensonge, ça peut servir. Je suis avec quelqu’un qui ment tous les jours. C’est un peu embêtant.

  • Quand on ment, c’est surtout, parce qu’on n’a pas envie de se faire attraper quand on a fait une bêtise. Je l’admets, je mens beaucoup ! Ma grand mère me dit que quand je dirai quelque chose de vrai, on ne va plus me croire.

  • Ça aide pour ne pas se faire punir. Mes parents me croient. Je mens des fois.

  • Je pense que tout le monde l’a fait.

  • Le mensonge, c’est pas bien. En fait, la vérité finit toujours par se savoir. Je pense que tout le monde a déjà menti.

  • C’est surtout quand on est enfant qu’on ment. En maternelle, je disais beaucoup de bêtises. On n’aura plus d’amis si on continue et on va se retrouver seul.

  • Qui n’a pas menti un jour ? Pour des choses bêtes, comme ” oui j’ai fait mes devoirs”… Des fois, on ne se rend pas compte qu’on ment. Il y a des menteurs professionnels. Des gens pour qui c’est une maladie.

  • Peut être qu’il y a des personnes qui mentent pour leur bien. Ils n’ont pas envie de se retrouver seuls.

  • On s’embrouille dans des mensonges. Je suis honnête, je dis les choses, direct. Des fois on ne peut plus se rattraper. Des fois on ment sur un petit truc, donc ça va.

  • Il y a les mensonges professionnels, comme quand tu attends le train, ils te disent qu’ils sont à l’heure et tu as 45 minutes de retard !

  • Les mensonges, c’est mal, c’est comme la drogue.

  • Mentir, ça crée des embrouilles. Ça peut se retourner contre nous. Des fois c’est des rumeurs.

  • A mon avis, il y a plusieurs types de mensonges :

    – pour s’arranger la vie,

    – pour que nos parents ne sachent pas qu’on a fait une bêtises…

    – les vrais mensonges, ça devient sérieux.

    – la rumeur, même si tout le monde sait que ce n’est pas vrai.

  • Il y a plusieurs types de mensonges. Il y en a pleins d’autres : pour débutants, pour professionnels…

  • ça ne nous apporte rien de mentir. Parfois, ça nous rend service, mais ça sert à rien. Des fois on fait comme si on n’était pas au courant que ce n’est pas bien.

  • Comme l’histoire des romains, c’était un mensonge.

  • Parfois, les parents mentent pour notre bien. C’est comme la cigarette; un peu ça va, trop non.

  • Dites non au mensonge !

  • Le mensonge, pour certaines personnes, c’est pour se rendre intéressant. Plus vous en racontez, plus les gens vont venir vous voir. Je connais une fille, tout le monde vient la voir. Ça la rend intéressante, c’est comme ça qu’elle se fait des amis. J’ai plusieurs copines qui m’ont appelé au téléphone pour me prévenir qu’un garçon avait lancé une rumeur sur moi. J’ai pu aller voir toutes les personnes pour leur dire que c’était faux.

  • Quand je mens, je rigole. Je me fais griller…

  • Dans ma famille, j’ai quelqu’un, ses deux parents mentent à leurs enfants. Moi je sais, pourtant j’ai le même âge qu’eux. Je trouve que ce n’est pas bien.

  • L’histoire de la petite souris et du papa Noël, c’est faux !

Comment s’est passée la séance ?

  1. Le mensonge, normalement je sais parler du thème. Il y avait beaucoup de choses à dire mais je n’ai rien trouvé. J’ai trouvé que c’était court ! Il y a plusieurs personnes qui n’ont pas parlé. Pourtant, le thème, quand on l’entend, il y a des choses à dire.

  2. J’ai bien aimé cette séance, parce que j’ai beaucoup parlé par rapport à d’autres fois et personne n’a dit la même chose.

  3. La séance s’est bien passée, presque tout le monde a parlé.

  4. J’ai bien aimé cette séance, mais je n’ai pas trouvé grand chose à dire. Beaucoup de personnes n’ont pas parlé. Le thème était inspirant.

  5. J’ai trouvé ça bien, mais comme tout le monde l’a dit, il y en a qui ne parlent jamais et ça m’énerve.

  6. J’ai bien aimé le thème, mais je trouvais que c’était beaucoup plus court que d’habitude. Je trouve ça dommage, qu’il y en ait qui ne parlent pas, puisque c’est un club où il faut parler !

  7. Le thème était bien. On était beaucoup, on pensait qu’on allait faire un grand débat philosophique de malade, mais au final on n’était pas beaucoup à parler. Je n’ai pas trop aimé le thème.

  8. Je trouvais que le thème était bien, mais je n’ai pas trouvé d’idées, c’est pour ça que je n’ai pas parlé.

  9. Je n’ai pas aimé le thème.

  10. Moi, j’ai trouvé que c’était bien, mais je n’ai pas trouvé pas d’idées.

  11. Le thème était bien, mais rien ne m’a inspiré.

  12. Le thème était bien. Ici, c’est pour s’ouvrir. Mais il y a des gens qui ne parlent pas.

Aller au contenu principal